La cuisine du p’tit lu #01 : Va t’faire cuire un oeuf

Coucou mes p’tits fruits ! Aujourd’hui est un grand jour, j’inaugure une nouvelle catégorie pour ceux qui débutent en cuisine, sur une idée originale de ma copine Louise, aka « Le p’tit lu », surnommée ainsi suite à une sombre histoire de goûter en vacances et de nombre de temps sur les petits lus… Bref, revenons à nos moutons recettes. Il se trouve donc que le petit lu ne cuisine pas beaucoup et m’a suggéré une rubrique « pour les nuls » (je cite), pour apprendre les bases : c’est donc tout naturellement que cette nouvelle rubrique porte son nom surnom. Rendez-vous désormais tous les lundis pour une nouvelle leçon de la cuisine du p’tit lu ! (mais promis, on ne va pas faire des p’tits lus toutes les semaines).

Pour commencer, attaquons la base de la base, le truc qui a l’air simple mais que finalement pas mal de gens ne savent pas faire… Cuire un oeuf !

Déjà, rien qu’un pauvre oeuf tout seul abandonné, y’a plein de moyen de le cuisiner. Mais pour ça, faut déjà savoir s’il est frais. Et comment on fait ? Ben on lit la date sur la boite. Ben ouai.

1 à 9 jours après la ponte

Faites vous plais’, pas la peine de le cuire complètement. Oeuf mollet, cocotte, poché, au plat, à la coque, pâtes carbo et mayonnaise, c’est la fête de l’oeuf.

Oeuf mollet : on fait bouillir de l’eau, on ajoute l’oeuf pour 5 minutes. Le blanc est cuit, le jaune pas complètement.

Oeuf au plat : on fait chauffer une poêle avec une noisette de beurre. Quand le beurre est fondu, on casse l’oeuf directement dans la poêle et on fait cuire 5 minutes max (le blanc est cuit, pas le jaune). Et on prends une spatule pour le mettre dans l’assiette sinon le jaune est tout cassé et c’est « grave pas cool ».

Oeuf à la coque : on va chercher une baguette à la boulangerie, on fait bouillir de l’eau, on ajoute l’oeuf, on fait cuire 3 minutes. Pendant ce temps, on coupe de grandes mouillettes et on les beurre. On sort l’oeuf, ou coupe le chapeau, on sale, on trempe les mouillettes. Fastoche.

Pour l’oeuf poché, l’oeuf cocotte, les pâtes carbo et la mayo, on vera plus tard, commençons par le début 😉

A partir de 9 jours

Ca commence à dater, on fait gaffe, on CUIT le jaune. Au programme, omelette, oeuf brouillé, oeuf dur, quiche, tarte, gâteau… Ce que vous voulez du moment que le jaune ET le blanc sont cuits !

Oeuf dur : on fait toujours bouillir de l’eau, mais on laisse l’oeuf 10 minutes cette fois.

Oeuf brouillé : on casse les oeufs dans un bol (ou dans un cul de poule pour parler bien et glisser une blagounette tordante), on met 3 coups de fourchette pour mélanger grossièrement le blanc et le jaune, et on fait cuire dans une poêle beurrée (comme pour l’oeuf au plat) en remuant.

Omelette : on casse encore les oeufs dans un cul de poule (non, je ne m’en lasse pas), mais cette fois on les bat complètement, on sale, on poivre et  on fait cuire (encore) dans une poêle beurrée… Sauf que cette fois, on ne remue pas et on laisse cuire gentiment à feu moyen, comme une galette. Je rajoute souvent un peu de lait aux oeufs mais ce n’est pas obligatoire. Au moment de servir, on plie en 2 avec une spatule et on glisse dans l’assiette.

Les quiches & co, ça viendra 🙂

Et si y’a pas de date ?

Même pas peur, j’ai la solution. On prend un grand verre d’eau (j’ai dit GRAND), de l’eau et l’oeuf en question. On remplit le verre d’eau, on met l’oeuf dedans. Plus il monte, moins il est frais. S’il est horizontal ou presque, il a moins de 9 jours. Si la pointe est en bas, plus (et donc on fait quoi ? On fait cuire le jaune ET le blanc, c’est bien, vous suivez !) S’il flotte, surtout, on ne le mange pas !

Et voilà mes p’tits lus pour cette première leçon, la suite la semaine prochaine 🙂

Source des images * et *

7 Réponses

  1. LaKiwiZine
    LaKiwiZine at |

    Une super rubrique! Bravo pour l’idée!
    Et chapeau pour la photo me donne terriblement envie d’un oeuf à la coque!

    Reply
  2. Grenadine
    Grenadine at |

    Merci pour le récapitulatif, toujours utile ! Le seul problème est que je ne trouve plus d’œufs datés du jour de ponte. Il y a la date limite de consommation, mais c’est pas très précis je trouve…

    Reply
  3. La cuisine du p’tit lu #03 : et mes pâtes, j’y met quoi maintenant ? | Histoires de fruit

    […] nid, et on y dépose un jaune d’oeuf cru (que le jaune et extra frais s’il vous plait ! Pour en être sur, retournez lire le premier numéro de la cuisine du p’tit lu ). On saupoudre généreusement de parmesan et on se régale […]

Un petit message me ferait très plaisir <3