Niflettes de Provins pour la Toussaint

CDSC_4480e week-end, c’était la Toussaint… Alors forcément, j’ai fait des niflettes. Pourquoi des niflettes me direz-vous ? Et d’ailleurs, c’est quoi des niflettes ?

Les niflettes, ce sont ces petits gâteaux à base de pâte feuilletée et de crème pâtissière qui sont originaires de Provins, en Seine et Marne, et qu’on trouve dans les boulangeries provinoises à la Toussaint. Elles étaient traditionnellement offertes aux orphelins qui pleuraient sur la tombe de leurs parents et c’est de là qu’elles tiennent leur nom (en latin, « ne flete » veut dire « ne pleurez pas »). De mon coté, rien à voir avec les orphelins, c’est simplement que ma grand-mère était provinoise pure-souche et que j’adorais descendre avec elle en ville à la Toussaint pour aller chercher une douzaine de niflettes chaudes à la boulangerie (ou plutôt deux douzaines, parce que la première disparaissait sur le chemin du retour…). Je ne vais plus à Provins depuis quelques années maintenant, mais la tradition des niflettes est restée dans la famille et nous en mangeons toujours à la Toussaint… C’est toujours un peu comme si je revivais ces instants à chaque fois à l’odeur de cette crème pâtissière à la fleur d’oranger et de la pâte feuilletée croustillante. Une véritable madeleine de Proust en somme.

Niflettes de Provins pour la Toussaint
Pour une vingtaine de niflettes
Ingrédients
  1. 2 rouleaux de pâte feuilletée
  2. 2 jaunes d’oeuf
  3. 1 cas de farine
  4. 50g de sucre en poudre
  5. 25cL de lait
  6. 1 bouchon d’arôme de fleur d’oranger
Instructions
  1. Battez les jaunes avec le sucre, le lait, la fleur d’oranger et la farine et mettez le mélange à chauffer dans une petite casserole à feu doux. Laissez épaissir en remuant régulièrement.
  2. Déroulez la pâte feuilletée et taillez des ronds de pâte à l’aide d’un verre ou d’un emporte-pièce. Déposez ces cercles sur du papier sulfurisé. Taillez une seconde série de cercles et évidez en le centre à l’aide d’un second emporte pièce ou d’un couteau. Déposez ces cercles sur la première série pour former un puit.
  3. Lorsque la crème pâtissière commence à épaissir, retirez là du feu et laissez refroidir quelques minutes. Déposez une grosse cuillère à café de crème au centre de chaque puit (étalez un peu) et enfournez pour 15 minutes à 180°C.
  4. Dégustez tiède avec le thé ou le café ou à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit dès la sortie du four.
Histoires de fruit http://histoiresdefruit.com/

3 Réponses

  1. Safeer
    Safeer at |

    25L de Lait ? ça fait beaucoup non ? 🙁

    Reply
  2. Soupe de courgette au Kiri comme faisait ma Mamie, tartines automnales | Histoires de fruit

    […] j’étais petite et qu’on allais passer le week-end chez ma Mamie à Provins, elle faisait souvent une soupe de courgette l’hiver (avec des courgettes de son jardin bien […]

Un petit message me ferait très plaisir <3