Tang Frères, quand la Chine débarque à Paris

Aujourd’hui, je vous enmene faire un petit voyage au cœur de la Chine parisienne… Ça se passe dans le 13eme arrondissement, entre les métros porte d’Ivry et olympiade. Tout d’un coup, au détour d’une rue, vous n’êtes plus à Paris mais bel et bien en Chine. Vous y entendrez parler plus souvent chinois que français et de toute façon, même les devantures sont pour la plupart écrites en chinois.
Qu’est ce que je faisais par la bas ?
Mon ravitaillement annuel chez Tang Frères, pour faire mon stock de produits introuvables ailleurs. Vous l’avez sûrement remarqué, je suis un peu addict à la cuisine asiatique…

Tang frères, c’est LE supermarché parisien pour les produits asiatiques. D’ailleurs, la prochaine fois que vous irez dans un restaurant chinois ou japonais, regardez bien sous les bouteilles de sauce soja et vous verez inscrit « importé par tang frères » à tous les coups.
J’y trouve quoi ?
Chez Tang Frères, vous trouverez tous les produits chinois de votre choix (et quelques japonais / corréens / thaïlandais, mais c’est assez restreint). Le problème, c’est que c’est très peu traduit. Un mot ou deux tout au plus. Ajoutons à cela le choix énorme de produits… Il y a de quoi rester un moment devant le rayon en se demandant ce que le tofu XYZ à de plus ou de moins que le tofu ABC, quand le seul mot lisible par nos petits esprits de non initiés aux ideogrames est « tofu ». Je finis souvent par choisir au pifomètre ou par en prendre 2 pour comparer… Mais la pioche n’est pas nécessairement la bonne, mais comme le disait une fameuse pub « c’est le jeu ma pauvre Lucette ».

Comment j’y vais ?

Bref, si vous souhaitez vous y rendre, allez jusqu’au métro Olympiades. En sortant de la, pivotez de 180 degrés, tournez à gauche rue Baudricour, puis encore à gauche boulevard d’ivry.

Vous allez finir par arriver à ce qui semble être une entrée de parking, mais que nenni, c’est bien là. Avancez au fond de la cour, passez Tang Gourmet et entrez dans l’antre du fauve. Tout au fond se trouve la vaisselle et autres ustensiles de cuisine, le supermarché est juste avant.

 À vos marques, prêts, partez ! À vous de vous frayer un chemin parmi la foule et de déchiffrer les étiquettes. Bon courage.

Estimez vous heureux si, contrairement a moi, vous navez pas a ramener tout pas avec vos petits bras musclés flasques jusquen Picardie (jen ai encore des courbatures !). Mais je vous promet que ça vaut le coup. Promis juré craché, mais je crache pas (c’est sale). Moi, ça y est, j’ai mes produits de base pour un moment (le temps que mes bras s’en remettent).

Bon voyage en Chine mes petits fruits ! 🙂

 

9 Réponses

  1. discretissime
    discretissime at |

    Ca donne vraiment envie d’ aller y faire un tour!

    Reply
  2. Manon
    Manon at |

    Tu m’aurais dit, je t’en aurais ramené de Chine des « Hello Panda » ^^
    En effet, y’en a partout :p
    J’ai même vu des petits oursons au chocolat en forme de panda…

    Reply
  3. Curry vert de poulet, papilles sensibles s'abstenir | Histoires de fruit

    […] Demandé comme ça, je ne pouvais pas résister, j’ai été faire une petite virée dans la Chine parisienne pour trouver de la pâte de curry […]

  4. Salade fraicheur fenouil, poire et sésame au fromage frais | Histoires de fruit

    […] fenouil se marient à merveille, légèrement rehaussés par la sauce au piment (dans le petit pot) achetée chez Tang (bien que le mélange reste délicieux sans piment pour les papilles les plus sensibles !) et […]

Un petit message me ferait très plaisir <3